L’ubiquiste

Photos : dans les rues de Valenciennes et sur le chemin de la parcelle, rue des Flandres

Elle peut être vergerette du Canada (Erigeron canadensis L) ou vergerette de Sumatra (Erigeron sumatrensis L.) ou encore vergerette annuelle (Erigeron annuus L) : la différence est difficile à faire pour les simples amateurs 🙂 ! Cette plante s’adapte à tous les biotopes, ou presque : on la croise sur tous les trottoirs, sur le bord des chemins et les lieux incultes.

Ses feuilles basales, disposées en rosette, se différencient des feuilles caulinaires, plutôt étroites et lancéolées. Ses capitules sont très petits, eu égard à la taille possible de cette herbacée. Et comme la nature est généreuse, son goût poivré, épicé, fait merveille pour relever nos plats… à condition de ne pas cueillir en milieu pollué, bien sûr !

Il vous est possible de cliquer sur les photos pour les agrandir 😉

Si vous souhaitez rejoindre le groupe «des Plantes et des Pavés» pour échanger nos connaissances, nos découvertes, nos photos…

À la semaine prochaine !

Attention, certaines plantes présentent différentes formes de toxicité, d’autres ressemblent fortement à des plantes que nous connaissons… mais sont des exceptions ! Soyez toujours prudents, et ne consommez jamais une plante sans être absolument certain(e)s de son identification.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.