Demoiselle Badass ou le cas de Lactuca

Photos : Av. Mal Juin, Valenciennes, avril à juillet 2020

Cette dure-à-cuire appartient à la famille des Asteraceae :  c’est une plante à latex qui apprécie les sols pollués (pollution automobile, par exemple). Ses toutes jeunes feuilles se consomment, mais deviennent vite coriaces et amères. Qui croirait que Lactuca serriola L. est la grand’mère de Lactuca sativa L., notre douce et tendre laitue ? (détail en passant : si vous croisez le terme « sativa » qui qualifie l’espèce d’un végétal, c’est que vous avez affaire à un végétal cultivé).

La forme de ses feuilles est parfois très différente d’une plante à l’autre, et, lorsqu’on en observe le dessous, on constate que la nervure médiane est hérissée de poils bien dressés et piquants. C’est la Godzilla de nos trottoirs ! Cette curieuse nature est aussi une plante dite « boussole » qui oriente ses feuilles dans l’axe nord-sud pour éviter la brûlure du soleil : on peut ainsi en observer parfois la position verticale.

Il vous est possible de cliquer sur les photos pour les agrandir 😉

Si vous souhaitez rejoindre le groupe «des Plantes et des Pavés» pour échanger nos connaissances, nos découvertes, nos photos…

À la semaine prochaine !

Attention, certaines plantes présentent différentes formes de toxicité, d’autres ressemblent fortement à des plantes que nous connaissons… mais sont des exceptions ! Soyez toujours prudents, et ne consommez jamais une plante sans être absolument certain(e)s de son identification.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.