Pâquerettes et pissenlits

Photos : 18/04/2020, place de la Barre, rue du Béguinage, abords du parc de la Rhônelle

Aujourd’hui c’est le tour de la pâquerette (Bellis perennis) et du pissenlit, (Taraxacum officinale). Ils font partie de la même famille, les Asteraceae.

Et voici le secret de cette famille : ce qu’on observe et qu’on prend pour une fleur, (et qui s’appelle un capitule) ce sont en réalité des centaines de fleurs !


Dans la
pâquerette, par exemple,

  • ce qu’on prend pour des pétales blancs sont chacun, en réalité, une fleur à part entière. Elles ont une forme déroutante, elles sont toute plates, en forme de langue. Elles sont donc… ligulées
  • ce qu’on prend pour le coeur de la fleur, ce sont en réalité d’autres fleurs, en forme de tube. Elles sont donc… tubulées.

On peut donc dire

  • que le pissenlit n’a que des fleurs ligulées
  • que d’autres, comme le chardon, ou l’artichaut, par exemple, n’ont que des fleurs tubulées
  • et que la pâquerette a les deux : elle est donc… radiée !

Une précision : le capitule du pissenlit n’est pas placé sur une tige, puisqu’il n’y a pas de feuille, on parle plutôt de pédoncule.

Enfin, regardez bien… les fruits du pissenlit, les akènes, sont surmontés d’une aigrette de soie, le pappus. C’est ainsi, grâce au vent, qu’il va coloniser le monde… 🙂

https://fr.wikipedia.org/wiki/Asteraceae (pour les grands)

https://fr.vikidia.org/wiki/Pissenlit (pour les p’tits amis !)

 

Si vous souhaitez rejoindre le groupe «des Plantes et des Pavés» pour échanger nos connaissances, nos découvertes, nos photos…

À la semaine prochaine !

Attention, certaines plantes présentent différentes formes de toxicité, d’autres ressemblent fortement à des plantes que nous connaissons… mais sont des exceptions ! Soyez toujours prudents, et ne consommez jamais une plante sans être absolument certain(e)s de son identification.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.