Des Plantes et des Pavés, ou la poésie de nos rues…

Photos : rue Delsaux et rue du Béguinage, 18/04/2020

L’élégante, la délicate, la ravissante… voici la cymbalaire des murs (Cymbalaria muralis), récemment reclassée dans la famille des Plantaginaceae.

On l’appelle aussi la Ruine de Rome, la tignasse des murs ou la perruque d’Henri IV !

Elle a l’allure d’un mini-lierre, ses fleurs sont pâles à mauve et se montrent de juin à octobre / novembre, avec une p’tite bouille de gueule-de-loup.

Elle se plaît dans les murs, dans les recoins… elle est donc plutôt saxicole : d’ailleurs, elle s’expose d’abord au soleil, et lorsque sa fleur est fécondée, le pédoncule (la tige) la tourne vers le mur, afin que ses graines se déposent également dans une fissure !

Si vous souhaitez rejoindre le groupe «des Plantes et des Pavés» pour échanger nos connaissances, nos découvertes, nos photos…

À la semaine prochaine !

Attention, certaines plantes présentent différentes formes de toxicité, d’autres ressemblent fortement à des plantes que nous connaissons… mais sont des exceptions ! Soyez toujours prudents, et ne consommez jamais une plante sans être absolument certain(e)s de son identification.

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.